Captures éditions

Le Piège, Valérie du Chéné & Arlette Farge

Nouveau jalon d’un dialogue fécond initié en 2014. Pour Le Piège, Valérie du Chéné déploie une suite de dessins en noir et blanc accompagnés de titres de journaux (découpés et recomposés) en réaction à des articles de presse. Arlette Farge « attrape au vol » ces dessins et ces titres dont « l’élan social et politique » la saisit ; l’écriture file avec gravité et empathie, elle esquisse la vie ordinaire et parfois tragique de femmes et d’hommes, pose un regard sur un monde en mutation.
La confrontation ouverte texte/dessin, tels deux altérités dont l’une ne colle pas forcément à l’autre, des dessins et des titres qui revêtent parfois un caractère mystérieux, invitent chacun à se frayer un chemin, à convoquer ses propres images et souvenirs de moments ordinaires et politiques.

Valérie du Chéné (née en 1974) est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et enseigne à l’Institut supérieur des arts et du design de Toulouse (isdaT). Son travail aux formes variées (peinture, sculpture, installation, dessin) a pour colonne vertébrale la question de la rencontre et de la confrontation avec l’autre et/ou avec l’espace (celui de l’exposition et de l’espace public). Valérie du Chéné a récemment exposé au Musée régional d’art contemporain (Mrac) Occitanie, à la Chapelle Saint-Jacques centre d’art contemporain de Saint-Gaudens. Ses œuvres figurent dans les collections des Abattoirs-Musée-Frac Occitanie Toulouse, du Frac Corse, du Frac Occitanie Montpellier, du Frac-Artothèque Limousin et du Musée régional d’art contemporain (Mrac) Occitanie.

www.valerieduchene.com
https://ddaoccitanie.org/fr/artistes/valerie-du-chene/oeuvres

Arlette Farge (née en 1941) est directrice de recherches au CNRS et spécialiste du XVIIIe siècle. Elle en étudie la face cachée à travers de nombreux ouvrages où elle restitue la vie ordinaire des personnes qui n’étaient pas considérées comme « sujets » de l’Histoire ; Arlette Farge s’intéresse aux « faibles intensités », à la micro-histoire. Son dernier livre, Vie oubliées. Au cœur du XVIIIe siècle, est paru aux éditions La Découverte en 2019.

Direction éditoriale : Valérie Cudel
Textes : Arlette Farge
Dessins : Valérie du Chéné
Postface : Arlette Farge et Valérie du Chéné
Photogravure : Bruno Voidey
Conception graphique : Claire Moreux
Format à l’italienne : 25 x 17 cm, à l’échelle 1 des dessins de Valérie du Chéné
Impression : 500 exemplaires, impression en noir et blanc, 168 pages


Une publication de Captures éditions en collaboration avec le Musée régional d’art contemporain (Mrac) Occitanie
Diffusion : Les presses du réel
ISBN : 978-2-491549-21-3
25 €
Ajouter au panier