Captures éditions

Pour ce onzième titre de la collection Digressions, Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger échangent avec Julie Sicault Maillé autour de leur pratique artistique en duo et de leur installation La vallée aux 120 volcans pour l’exposition Atterir – La terre au centre. Ici ils mettent en perspective l’histoire de la ville de Noisiel et de La Ferme du Buisson, ancienne propriété de la famille Menier, ainsi que celle du Valle-Menier, une exploitation de cacaoyer implantée en 1862 au Nicaragua, à proximité du volcan Mombacho. Cette conversation est menée lors d’une promenade dans Noisiel en juillet 2021, qui est aussi l’occasion de poser un regard sur un paysage urbain ; une troisième évocation, inédite, s’impose pour Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger avec la reprise de citations d’artistes de précédentes parutions des carnets Digressions et qui font écho à leur propre travail.

Baptiste Brévart (né en 1982, vit à Hanovre) et Guillaume Ettlinger (né en 1987, vit à Paris) s’intéressent à la façon dont les récits influencent le monde et ses paysages. Ils combinent des séquences quelque part entre document et fiction, où les formes et les objets constituent des outils narratifs. Parmi leurs expositions, on peut citer Atterir – La terre au centre au Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, à Noisiel, en 2021-2022 ; MdCdM – Musée des Collections du Monde, saison 2, au Domaine départemental de Chamarande en 2020 ; MdCdM – Musée des Collections du Monde, saison 1 aux Franciades à Massy en 2019 ; Carbet Chelou à Camopi / Guyane en 2017 dans le cadre des Ateliers Médicis. Ils ont publié Wednesdays at A’s, 330 Broome St. NY 1979-1981 avec Pauline Chevalier et Guillaume Loisillon, aux éditions Anamosa, avec le soutien de la Fondation Antoine de Galbert en 2021. Ils auto-éditent la revue Cheptel depuis 2017 : Cheptel n°2 – Fonds, en 2019 ; Cheptel n°1 – La fiction et aussi le document, en 2017.

Julie Sicault Maillé (née en 1976, vit à Paris) est commissaire associée au Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson. Ses expositions, dont Aterrir (2021) et Le Palais des villes imaginaires (2022), abordent notamment les sujets du paysage et du territoire.

 

Digressions
Initiée en 2017 par Julie Pellegrin et l’équipe du Centre d’art contemporain La Ferme du Buisson en collaboration avec les éditions Captures, Digressions est une collection d’entretiens (bilingue français / anglais) qui accompagne la programmation du Centre d’art. Par le biais de conversations avec les artistes invités, les carnets donnent accès aux coulisses des projets et témoignent des réflexions, des recherches, des méthodologies et parfois des doutes ou des tâtonnements qui nourrissent un processus de travail. En donnant la parole aux artistes, l’ensemble de la collection fait entendre des voix très singulières qui résonnent néanmoins les unes avec les autres pour explorer des questions partagées autour de la performance et de l’écriture de l’exposition, de l’engagement corporel et politique, du décloisonnement des disciplines. Pour chaque numéro s’opère un changement de couleur du papier de couverture avec ou sans embossage, singularisant les parutions en relation avec le projet artistique. Les pages intérieures sont imprimées en un ton pantone et le passage à la langue anglaise est matérialisé par une image en double page issue du travail de recherche.

Carnet : 40 pages
21,5 x 13,5 cm
Français / anglais
Texte : Baptiste Brévart, Guillaume Ettlinger, Julie Sicault Maillé
Coédition : Captures éditions / La Ferme du Buisson
Direction éditoriale : Valérie Cudel
Coordination : Céline Bertin
Graphisme : Claire Moreux
Relecture : Sophie Streefkerk
Traduction : John Tittendor
ISBN : 978-2-491549-19-0
6 cartes postales = 3,00 €
1 numéro = 6,00 €
3 numéros = 13,50 €
6 numéros = 27,00 €
9 numéros = 40,50 €
10 numéros = 45,00 €
11 numéros = 49,50 €

Effacer